Viaduc d'Auteuil - page 2

Une histoire mouvementée : de la Commune à la crue de la Seine, du Comte Lambert à l’abbé Pierre

 En 1871, le pont subit ses premiers dommages, bombardé lors de la répression de la Commune.
Pendant la crue de 1910, sur ordre du préfet Lépine, les ordures de Paris sont acheminées par voie terrestre jusqu'au viaduc d'où elles sont jetées dans la Seine.
En 1913, le Comte Lambert se crashe sur le viaduc lors d'un vol d'essai au-dessus du fleuve. Mais il s'en sort indemne.
En 1934, la circulation ferroviaire est interrompue. La nouvelle ligne 9 du métro venant détrôner la petite ceinture.
En 1943, ce pont est pris pour cible par les bombardiers américaines. C'est le seul pont parisien qui est endommagé pendant ce conflit.
En 1956, enfin, l'abbé Pierre tenta de faire de ses arches des logements provisoires.