GIOVANNI BARBAGALLO ARCHITECTE INFOGRAPHISTE 3D

LE VIADUC D'AUTEUIL RECONSTITUÉ EN 3D

LE VIADUC D'AUTEUIL

En regardant des photos historiques de Paris sur Internet, j’ai noté que dans mon quartier Exelmans avait existé à la place du Pont du Garigliano le Viaduc d’Auteuil, appelé aussi Viaduc du Point du Jour. Pris par la curiosité et par ma passion pour la 3D, due à ma profession d’architecte infographiste, j’ai commencé à chercher toute la documentation et les notices concernant la construction de cette magnifique structure qui a marqué le paysage parisien pour un siècle. De jour en jour, de semaines en semaines, j’ai découvert tout un monde, de la Commune à la Belle Epoque, la petite ceinture, les bateaux mouches, la crue de 1910 et autant d’anecdotes liées à ce viaduc et au quartier. Avec patience et enthousiasme, j’ai commencé à modéliser ce viaduc en 3D, au départ par loisir, jusqu’à produire les images de synthèse présentées dans le site.

Un grand Paris avant l’heure
Le 1er janvier 1860 entre en vigueur le rattachement de 4 communes à la Ville de Paris : Grenelle, Vaugirard, Passy et Auteuil. La rive gauche et la rive droite ne sont reliées de ce côté que par un bac, sur la Seine. Le chemin de fer de la ceinture est prévu pour 1861. On réfléchit alors à un pont pour le chemin de fer et un pont routier. C’est finalement la solution du viaduc qui s’impose, proposée par les ingénieurs Bassompierre-Sewrin et Villiers du Terrage. Les travaux démarrent en juillet 1863 et se terminent 2 ans plus tard, en juillet 1865. Au niveau inférieur un pont routier de plus de 180 mètres repose sur 5 arches. Au-dessus, le pont du chemin de fer, large de 9 mètres, et porté par 31 arcades en plein cintre rappelant les viaducs antiques. Le viaduc d’Auteuil (ou du Point du jour, du nom de la porte à proximité) est prêt pour l’exposition internationale de 1867. C’est à cette occasion que les premiers bateaux mouche font leur apparition sur la Seine.


Une histoire mouvementée : de la Commune à la crue de la Seine, du Comte Lambert à l’abbé Pierre
En 1871, le pont subit ses premiers dommages, bombardé lors de la répression de la Commune. Pendant la crue de 1910, sur ordre du préfet Lépine, les ordures de Paris sont acheminées par voie terrestre jusqu'au viaduc d'où elles sont jetées dans la Seine. En 1913, le Comte Lambert se crashe sur le viaduc lors d'un vol d'essai au-dessus du fleuve. Mais il s'en sort indemne. En 1934, la circulation ferroviaire est interrompue. La nouvelle ligne 9 du métro venant détrôner la petite ceinture.
En 1943, ce pont est pris pour cible par les bombardiers américaines. C'est le seul pont parisien qui est endommagé pendant ce conflit. En 1956, enfin, l'abbé Pierre tenta de faire de ses arches des logements provisoires.


La fin d’un centenaire... du Viaduc d’Auteuil au pont du Garigliano
Dès 1945, le parc automobile connait une très grande croissance et le viaduc commence à montrer ses limites y compris pour la navigation fluviale, avec ses arches trop basses. En 1956 la décision est prise de le démolir, mais il faudra attendre 1959 pour que la destruction démarre. Le nouveau pont du Garigliano sera construit entre 1962 et 1966, pour une inauguration en avril 1967... cent ans après le viaduc d'Auteuil.